exposition – livre – film

en cours de réalisation

Le projet

L’origine d’Iridescent remonte à 2012, pendant la tournée de l’exposition 1001 bols dont la dernière étape a eu lieu en Suisse au Gewerbemuseum de Winterthur. Cette étape ne faisait pas partie de l’itinéraire prévu et il a fallu préparer un autre événement pour l’accompagner. Le résultat a été Reflets, une exposition et un catalogue illustré sur la céramique à reflets métalliques: 17 séries de 10 bols réalisées spécialement pour l’occasion par 17 artistes céramistes contemporains. Lors d’une rencontre au printemps 2017, Claude Presset et Abbas Akbari, céramiste iranien spécialiste du lustre qui avait participé à Reflets, ont décidé de produire une nouvelle exposition sur le sujet, avec un nouveau catalogue et un film. Sa réalisation est en cours et devra s’achever en 2020.

L’exposition

Comme le kulhar, le traditionnel bol à thé indien, avait servi de fil conducteur à 1001 bols, Iridescent a trouvé son inspiration dans le Mihrab, une niche de la tradition islamique souvent richement ornée de céramiques lustrées. Ainsi, une vingtaine de céramistes de renommée internationale sont invités à créer chacun un objet céramique vertical (une stèle, un bas-relief, un Mihrab ou une niche), entre 35 – 40 cm de haut, réalisé avec les techniques de la céramique lustrée. La collection d’oeuvres ainsi réunies sera présentée au public dans une exposition itinérante avant d’enrichir la collection permanente d’un musée iranien.

Le livre

Le livre/catalogue d’Iridescent reprendra l’essentiel du premier catalogue Reflets avec des études sur les émaux à reflets métalliques, l’une historique et une autre plus scientifique et technique, par les spécialistes Philippe Magloire et Philippe Colomban. D’autres études liées plus directement à la nouvelle exposition sont prévues, notamment sur la création contemporaine en céramique lustrée. Comme le livre sera également le catalogue de cette exposition, il donnera une large place aux artistes et à leurs oeuvres.

Le film

Du 11 au 31 octobre 2017, une petite équipe de dialogue céramique (Claude Presset, le cinéaste Louk Vreeswijk et la céramiste Lise Cassani) a rejoint Abbas Akbari en Iran pour commencer la réalisation du projet, spécialement sa partie filmée. Le film de Louk Vreeswijk abordera l’origine du lustre au Moyen-Orient et son évolution jusqu’à nos jours ; nous montrera les richesses historiques de la céramique lustrée dans les musées et les lieux renommés d’Iran et d’ailleurs ; et nous fera visiter les ateliers de céramistes contemporains pratiquant la technique du lustre.

Tesson lustré ancien du Moyen-Orient

Abbas Akbari, détail d’une page d’argile lustrée

Reflets irisés d’une eau savonneuse dans un décaèdre